Faire construire sa maison : quels coûts sont à prévoir ?

Vous souhaitez construire votre maison ? C'est un beau projet. Mais êtes vous réellement conscient de tous les coûts qui sont à prévoir ? Voici un article qui vous donnera la réponse à cette question.

Partager cette publication

Construire son propre logement est un projet dans lequel beaucoup de ménages se lancent. Cependant, ils sont tout aussi nombreux à tomber de haut lorsque arrivent entre leurs mains les factures, parfois mirobolantes, liées à la construction en elle-même, mais aussi face aux imprévus qui vont avec.

Alors, quels sont les coûts à prévoir lorsqu’on fait construire sa maison ? La réponse à cette question dans ce nouvel article.

Construction d’une maison : attention aux mauvaises surprises

Avant de se lancer dans la construction d’une maison, il faut avant tout savoir que le coût d’un tel projet est influencé par différents facteurs. « Très bien, mais lesquels ? »

Le terrain

Le terrain est la première source de frais. En effet, sans emplacement, il se révèle impossible de bâtir son chez-soi. À savoir que le coût de celui-ci varie en fonction de son emplacement géographique ; une parcelle de terre à Marseille, à Aix-en-Provence ou ailleurs dans les Bouches du Rhône reviendra bien plus cher que 500 m² en terre bretonne ; et de sa taille. Il faut alors se demander si vous souhaitez disposer d’un jardin, si oui, de quelle taille ? Souhaite-vous y faire construire une piscine, une extension, un abri de jardin… Par la suite ? Oui, il est nécessaire d’anticiper !

Notez que le terrain seul représente, en moyenne, 1/3 du coût total de l’opération.

Structure du logement et matériaux

La seconde source de frais est liée à la structure du futur logement et aux matériaux avec lesquels il sera élaboré. Ici encore, les prix peuvent très vite grimper. La forme de l’habitation a également un impact. Se raccorder aux réseaux d’eau et d’électricité n’est pas gratuit. Là encore, il faudra sortir le carnet de chèques.

Le type de technologies souhaitées et les finitions ne sont pas à oublier. Si elles peuvent paraître facultatives au premier abord, c’est bien ces dernières qui permettent de personnaliser une maison et de faire en sorte que les habitants se sentent bien chez eux. Pas si facultatives que ça en fin de compte…

Il faut penser TTC

Les particuliers qui décident de construire leur logement tombent souvent de haut lorsqu’ils reçoivent la facture finale. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison qu’ils n’avaient pas fait attention à la mention HT sur le devis. C’est bien le TTC qu’il faudra régler.

Les autres frais annexes

D’autres frais annexes viennent s’ajouter au coût d’une maison. On peut citer le coût lié à l’intervention de l’architecte, la marge du constructeur embauché, les frais de notaire (qui s’élèvent à 7 %), les frais d’assurance « dommage-ouvrage » (notez qu’il s’agit d’une protection obligatoire dont le montant varie entre 3000 et 6000 euros). À cela s’ajoute le coût du crédit si vous avez emprunté de l’argent auprès d’un organisme financier.

Construction maison : quelles alternatives ?

Vous l’aurez compris : construire son propre logement revient cher ! Ainsi, il se révèle intéressant de considérer les différentes alternatives. Pour éviter une liste de frais interminables et imprévus, les particuliers peuvent se tourner vers un programme neuf, où le prix affiché inclut le bien et le terrain dans leur entité. Autre solution : la rénovation. Les devis délivrés par les professionnels permettent de chiffrer concrètement le montant des travaux. Vous savez, par avance, dans quoi vous vous lancez, et surtout, à quoi vous attendre !

L’achat d’un bien immobilier se révèle être une solution moins coûteuse et plus raisonnable pour les ménages souhaitant faire attention à leur budget.