Comment économiser sur l’assurance de votre prêt immobilier ?

Découvrez quelques conseils pour économiser sur l'assurance de votre prêt immobilier.

Partager cette publication

À l’heure actuelle, souscrire à une assurance de prêt immobilier est obligatoire pour espérer obtenir les fonds nécessaires à l’achat de son propre logement. Si la loi ne fait aucunement mention de cet assujettissement, la majorité des banques et des agences de crédits en ont fait un impératif pour s’assurer de la restitution des sommes empruntées en cas d’impossibilité de remboursement de la part de l’emprunteur. Souvent focalisés sur le taux d’emprunt, nombreux sont les futurs acquéreurs à ne pas prêter attention au coût de l’assurance liée à leur prêt immobilier. Ces derniers découvrent la mauvaise surprise plusieurs mois plus tard. Dans certains cas, le coût d’une telle assurance peut se révéler être plus important que les frais engendrés par le taux de l’emprunt à lui seul. Ainsi, il se révèle particulièrement intéressant de prendre connaissance des différentes alternatives pour réaliser des économies sur l’assurance de son crédit immobilier, vous en conviendrez ! Alors, quelles sont-elles ? Réponse dans ce nouvel article.

Quelle est l’utilité d’une assurance de prêt immobilier ?

Ce contrat couvre les emprunteurs en cas de décès, d’incapacité ou d’invalidité rendant impossible pour le propriétaire le remboursement de son crédit. Si, par malheur, l’emprunteur se retrouve dans l’une des situations évoquées précédemment, alors, l’assurance prend le relais et rembourse, à la place du particulier, les échéances du prêt. Dans certains cas de figure, lorsque l’incapacité de remboursement est définitive, l’assurance se charge de rembourser la totalité de l’emprunt. L’assurance évite ainsi aux héritiers de la personne décédée d’avoir à s’acquitter des sommes empruntées par leur proche.

Achat de bien immobilier : comment faire des économies sur l’assurance ?

Comparer les offres ailleurs

Peu de particuliers le savent, mais il est tout à fait possible de souscrire à une assurance emprunteur avec un autre organisme que la banque auprès de laquelle le crédit a été réalisé. Ainsi, la première étape pour réaliser des économies sur l’assurance consiste à comparer les différentes offres tout en constituant son dossier d’emprunt. Nombreux sont les organismes à proposer ce type d’assurance. Il est avisé de prendre le temps nécessaire pour dénicher la bonne offre et, notamment, l’offre qui répondra au mieux à ses besoins et à ses contraintes.

Remplacer son contrat

Comme nous vous le disions précédemment, il arrive, fréquemment, que les emprunteurs prennent conscience de l’importance du coût de leur assurance de prêt immobilier plusieurs mois après avoir emprunté. Comment faire dans ce type de cas de figure ? Grâce à la loi Hamon, ratifiée en 2014, il est possible de résilier son contrat d’assurance et de le remplacer au cours de la première année qui suit la réalisation du prêt. Aussi, depuis le 1er janvier 2018, il est possible de résilier son assurance à sa date d’anniversaire. Cette récente évolution du droit concerne les emprunts réalisés depuis mars 2017.

Faire jouer la concurrence

Une fois la décision de changer d’assurance prise, il est fortement recommandé de faire jouer la concurrence. « Très bien, mais comment ? ». Rapprochez-vous des différents organismes et, documents à l’appui, présentez-leur l’offre la plus intéressante que vous ayez en main. Nombreux sont les assureurs qui reverront leur offre originelle à la baisse pour gagner un nouveau client. S’il est vrai que ce type de démarche est un investissement en temps, il est aussi source d’économies conséquentes ! Vous l’aurez compris, il s’avère, la majeure partie du temps, bien plus intéressant de souscrire à une assurance crédit immobilier auprès d’un autre organisme que la banque auprès de laquelle on emprunte.

Vous habitez à Marseille, à La Ciotat ou ailleurs dans les Bouches-du-Rhône ? Sachez qu’il y a, non loin de chez vous, de nombreux organismes d’assurances prêts à vous faire une offre bien plus intéressante que celle de votre banquier. Ainsi, n’hésitez pas à les démarcher !